BIOGRAPHIE

Auteur, metteur en scène, comédien

De la page à la scène

Les débuts au T.N.P.

Comédien formé au Cours Dullin, René Pillot est d’abord engagé au T.N.P. par Jean Vilar. Il joue ensuite dans différentes troupes de la décentralisation ainsi qu’à Bruxelles puis à Lille, où il collabore à de nombreuses créations et mises en scène au Théâtre Populaire des Flandres.

Sociétaire de la SACD

Président de la filiale Nord/Pas-de-Calais des Ecrivains Associés du Théâtre

Vice-président de l’Ecole Professionnelle d’Art Dramatique – Théâtre du Nord, Lille

Président d’honneur du Collectif Jeune Public

Membre de la Maison des Ecrivains


Médaille de la ville de Lille.

Chevalier des Arts et Lettres

Directeur du Centre Dramatique National

En 1968, il crée le Théâtre La Fontaine, devenu l’un des six Centres Dramatiques Nationaux pour l’Enfance et la Jeunesse qu’il dirige jusqu’en 1991. Il met en scène plus de quarante spectacles et interprète une soixantaine de rôles.

"Il y a quelques vingt ans sous l’égide de Jean Vilar qui prônait « un théâtre pour tous » des hommes redistribuaient les cartes d’un théâtre traditionnel (..) ces hommes s’appelaient Garran, Debauche, Rétoré…Ajoutez Pillot et vous ne vous tromperez pas. Le Théâtre la Fontaine troisième Centre Dramatique National de la région possède en effet avec René Pillot l’un des maitres d’œuvres d’une telle avancée. Il ne fait aucun doute que sa personnalité entre pour une très large part dans ce qu’est aujourd’hui le Théâtre la Fontaine. Son combat pour l’enfance, il le mène depuis une bonne dizaine d’année au travers de plusieurs pièces pour la jeunesse éditées et dans des rapports régulièrement adressés au ministère de tutelle et aux instances régionales auquel il réclame une infrastructure digne de son statut. Il y dénonce les goulags que l’histoire a creusés sous les pieds du théâtre. L’enfance a des attitudes et des  raisonnements qui lui sont propres. Il s’agissait de les prendre en compte, d’en extirper les correspondances culturelles qui ne soient pas une vulgarisation grossière du théâtre pour adulte. Cette lutte qu’il a menée avec d’autres troupes sur le plan national a abouti en 1978 à sa reconnaissance officielle de directeur de CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL pour la jeunesse. Il en conservera la direction jusqu’en 1991». 

                                                                                                                     Renaud Revel – Le Matin

Télévision

Il apparaît régulièrement dans des dramatiques à la télévision comme Le Voyageur de la Toussaint, le Sang noir, les Sœurs Robin Monsieur Joseph, les Frileux, Louis la brocante.

L'auteur de théâtre

Auteur d’une trentaine de pièces de théâtre, de Roman, de nouvelles et de contes, ses pièces sont traduites en langue anglaise, en néerlandais, en russe, en roumain, et en serbo-croate.

Lectures

Conteur dans l’âme, il participe à des lectures publiques de ses œuvres ainsi que celles produites par divers auteurs contemporains (Théâtre du Rond-point, Théâtre du Nord, etc.) Il a une tendresse particulière pour les récitals poétiques.

Enseignement

Il est professeur d’expression orale et de communication à l’École Supérieure de Journalisme de Lille dans les années 80.
Depuis 1992, ses activités se portent surtout sur l’écriture et la formation
Il est responsable jusqu’en 2003 d’une option Bac Théâtre au Centre Scolaire Saint-Paul à Lille.

Au fil des rôles : le comédien

Les Écrivains associés du théâtre (EAT)

Président de la filiale des Écrivains Associés du Théâtre dans la région Nord/Pas-de-Calais, il promeut de nombreuses actions en faveur de l’écriture théâtrale contemporaine. (2009-2016)

Quelques actions des EAT lors de la présidence de René Pillot 

  • Auteurs : Jean-Michel Baudoin, Violaine Debarge, Pierre Yves Hurtevent, Jean-Marc Lanteri, Antoine Lemaire, Laurence Mauriaucourt, René Pillot, Hervé Royer, Dominique Sarrazin,Veronika boutinova, Anne-Marie Storme, Christophe Piret

      Comédiens : Sophie Descamps, Jean Maximilien             Sobozinski, Stéphanie Cliquennois,Violaine Pillot,            Janine Masingue, Julien Ion

  • Présence des auteurs EAT dans les médiathèques du nord ayant bénéficié d’un fonds Théâtre à destination du théâtre amateur.

  • Salon du livre de Paris : Avec les auteurs EAT, lectures de leurs œuvres et des textes édités dans la région dans un car affrêté par le Conseil Général du Nord. René Pillot débat avec des publics en réinsertion sur le stand des éditeurs Nord Pas-de-Calais.

Collaborations théâtrales

Il collabora épisodiquement à la vie de la librairie Dialogues Théâtre spécialisée dans les arts du spectacle, ainsi, qu’aux Éditions La Fontaine, l’une et l’autre sous la responsabilité de Janine Pillot son épouse.

Librairie Dialogues théâtre - Siège des EAT 

  • Rencontre avec Gilles Costaz : L’exercice et la place de l’écriture théâtrale dans les medias d’aujourd’hui à la librairie Dialogues théâtre.             

                 

  • Entretien entre Gilles Costaz et Jean-Marie Duhamel, journaliste, critique culturel à la Voix du Nord. Critique de théâtre au « Masque et la Plume », au Matin de Paris, à Politis, à l’Avant-scène Théâtre et à Théâtrale Magazine. Une rencontre avec les élèves de l’École supérieure de Journalisme de Lille eut lieu l’après-midi en présence de René Pillot, coordonnateur de cette journée.Rencontre très appréciée car peu évoquée dans leur cursus.

  • Projection d’un documentaire sur René de Obaldia réalisé par Catherine Tullat,membre des EAT,  et lecture de deux courtes pièces de l’auteur à la librairie Dialogues théâtre.

  • Le monde comme il va.  

       Commande d'écriture sur les Droits de l'homme au quotidien aux auteurs EAT joués par des classes théâtrales de Calais et de Lille        en partenariat avec Amnesty International.

Autre...

  • 1980

 

L’année du Théâtre pour la Jeunesse

À l’occasion de la nomination par le Ministère de la culture de six Centres Dramatiques Nationaux pour l’Enfance et la Jeunesse, le Théâtre La Fontaine organise sous l’égide et le financement de l’Établissement Public Régional la venue de ces six troupes dans diverses villes du Nord-Pas-de-Calais: le Théâtre du Gros Caillou de Caen, la Pomme Verte de Catherine Dasté de Sartrouville, le Théâtre des Jeunes Années de Lyon, la Comédie de Lorraine de Nancy et la Compagnie Bazillier de Montreuil.

  • 2007

 

Mise en jeu et en voix du « Pou de Lénine »

Entouré de deux comédiennes, Janine et Violaine Pillot, René Pillot présente au Théâtre du Nord sa dernière pièce, fruit d’un séjour passionnant en Sibérie, lors d’une mise en en scène d’une de ses pièces au Théâtre d’Etat de Kirov.

  • 2011

 

Les approches amoureuses au théâtre

Que deviennent les déclarations d’amour au théâtre ? Elles, autrefois si romantiques, raffinées, exubérantes ? Notre époque est au langage saisi sur le  vif, le superflu apparaît désuet dans l’utilitaire ambiant, les mails et les textos porteurs de nouvelles approches.

Shakespeare, Molière, Feydeau, Tchekhov, Musset, Ibsen, Beckett, témoignent de cette « métamorphose » dans une lecture théâtralisée conçue par René Pillot.

 

« Le nez du facteur »

Ecriture d’une œuvre originale, commande du Théâtre du Mayapo spécialisé dans l’art de la marionnette.  


A vous de lire 
Initiative nationale sur le thème de la correspondance. René Pillot propose «
Les Lettres de mon Beffroi », lecture-spectacle originale présentée sous les voûtes de la Librairie Dialogues Théâtre. La démarche associe un public entendant et non entendant. En effet, la correspondance constitue un thème fédérateur sensible. La réalisation a nécessité un collectage épistolaire de regards posés sur notre région : Marceline Desbordes Valmore, Arthur Rimbaud, Louis Pasteur, Marguerite Yourcenar etc, et un appel à l’écriture de lettres imaginaires auprès d’auteurs de la filiale EAT Nord-Pas-de-Calais : Pierre Yves Hurtevent,Veronika Boutinova, Jean-Claude Giraudon et René Pillot. La traduction de la parole en langage des signes était réalisée par Pénélope Houvenaghel et Frédéric Poivre. Comédiens : Julien Ion, Violaine Pillot, Jean-Claude Giraudon, Janine Pillot. 

 

  • 2013 


Communication pour le centenaire d’Albert Camus
Invité par l’association « Les yeux pour entendre ». Participation à la rencontre « L’injustice et le silence » réunissant des enfants entendants de parents sourds à l’Auditorium de l’Opéra de Massy. «
Le Guignol du fond de la Cour» est l’un des textes de choisi comme fil conducteur de la réflexion. 


Parution de «
Le Paradoxe du public » dans « Diderot pour tout savoir » aux éditions « Les cahiers de l’égaré » 

 

 

©RENÉ PILLOT - Tout droit réservé